PISCINE

L’eau est depuis toujours un élément vital pour l’homme : boire, laver, purifier… Elle a revêt, depuis longtemps, plusieurs aspects dans les croyances et les religions des peuples. L’eau est source de vie, elle a des propriétés guérisseuses et protectrices. En plus de cela, elle permet de s’amuser et de se relaxer.

Voilà pourquoi la piscine plait autant. Elle associe plaisir et santé, bonheur et bien être. Dans la conception actuelle du bonheur, forme et bien-être sont deux composantes essentielles. Une piscine représente un lieu de vie au naturel, convivial et intergénérationnel ; elle peut donc symboliser la concrétisation d’un désir, l’accomplissement d’une vie prospère.

ETHYMOLOGIE

Piscine vient du mot latin piscina. Ce mot formé de piscis, poisson, donne une indication sur le premier usage de la piscine. Car à l’origine, le mot désignait ces réservoirs d’eau (que l’on nomme viviers) dans lesquels les romains nourrissaient et entretenaient des poissons de toutes espèces. Les riches construisaient des piscines dans leurs maisons de campagne. C’étaient de vastes bassins d’eau vive, où, soit pour leur consommation, soit pour en tirer un revenu, ils se plaisaient à rassembler les poissons les plus chers et les plus rares.

DEMOCRATISATION 

Ce n’est qu’au XX° siècle que les piscines privées font leur apparition. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’auparavant, l’eau n’était que très rarement distribuée dans les lieux privés. La salle de bain est une invention du XX° siècle rappelons-le. Les bains publics perdent alors de leur attrait et se transforment peu à peu en ces centres luxueux de balnéothérapie… qui remettent d’ailleurs au gout du jour les soins d’antan (aromathérapie, huiles, massages…). Mais le soin se démocratise encore avec l’émergence des piscines, saunas et hammams privés.

« Ses yeux étaient de la même couleur que l’eau bleue de ma piscine, quand je dose parfaitement le chlore et le PH  » – Meg Cabot

Volet hors sol fermé
Volet hors sol ouvert